du 30 mars au 7 avril 2008 - Chile - Puerto Natales

5 avril 2008 - 20h20 - Puerto Natales - chez David

chez David (CS)

Je suis arrivé chez David plus tôt que prévu : à 22h et non 23h30. J'ai pu faire la connaissance de deux de ses amis et d'Elena, une russe de couchsurfing.

Elena, mariée, 2 enfants est parti faire un tour du monde avec l'autorisation de son mari. Le lendemain je suis parti avec elle au Parc de Torres del Paine pour un trek de 4/5 jours.

On a donc bien discuté et finalement après avoir acheté quelques pates et soupes je suis parti avec elle le lendemain en stop pour le Parc.

Torres del Paine

C'est un parc naturel de plus de 120 km de long et de large qui se trouve à 120 km de Puerto Natales. Ses caractéristiques principales sont ses différents microclimats ses différentes roches et flore.

On a trekké là-bas pendant 5 jours et comme Elena n'avait pas vraiment une tente mais un abri de bivouac et qu'il ventait et pleuvait fort j'ai failli quitté au bout de même pas 24 heures...

Je peux marcher longtemps mais j'aime bien avoir le bon matériel ! bref ceci dit le parc est très joli et l'expérience est assez impressionnante. Pour des vents moins fort en France on nous aurait tous dit de rentrer chez nous.

Ici j'ai failli tomber à cause du vent et encore il était normal... bienvenue en Patagonie comme m'a dit une femme du parc.

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Faire du stop sur une piste où il ne passe pas une voiture avec un vent à décorner les vaches qui dit mieux ?

Puerto Natales

Moi et Elena

Puerto Natales

la piste pour le parc

Puerto Natales

Cliquez sur ce panoramique : un paysage typique de patagonie

Puerto Natales

des guanacos devant les Torres (c'est les pics au loin)

Puerto Natales

Puerto Natales

Nandus devant ces mêmes Torres

Puerto Natales

Ce qui caractérisent la Patagonie... après le vent, les paysages assez sauvages et souvent arides : les nuages vraiment surprenants !

Puerto Natales

la maison d'un ranger du parc

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

les "Torres" sont en granit avec de la roche faite de sédiment au dessus !

Puerto Natales

sur le chemin

Puerto Natales

un arbre... vous aviez dit du vent ?

Puerto Natales

un paysage comme on en voit beaucoup ici : assez surnaturel !

Puerto Natales

un pont où on ne peut pas passer à plus de 2 !

Puerto Natales

Puerto Natales

des fois du soleil !

Puerto Natales

un bruit sourd : ce n'est pas le tonnerre mais un morceau de glacier qui s'est décroché et qui a créé une avalanche !

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Avec la russe Elena

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Avant le final seul... un sandwich au steak : c'est pas bon mais ça rempli !

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

3h30 de pluie et de vent pour arrivé à ce glacier... moment auquel le soleil a choisi de faire son apparition pour 20 minutes : magiques !

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

couché de soleil sur Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

les fameuses Torres del Paine

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

Puerto Natales

un faucon déguisé pour l'occasion

Puerto Natales

au loin ce glacier

Puerto Natales

magique, oui, magique ce matin là !

Puerto Natales

Puerto Natales

des amis de David

Puerto Natales

David

Puerto Natales

Moi

Puerto Natales

Pour la route : le glacier est magistral... plus de 4 km de large sur plusieurs dizaines de kilomètres de long. D'ici on ne se rend pas vraiment compte...

7 avril 2008 - 10h45 - Puerto Natales - sur la route entre Puerto Natales et El Calafate

racontons un peu notre trek...

Je suis donc parti avec Elena, une russe. Arrivée au parc de Torres del Paine, nous sommes directement monté au premier camp où nous sommes arrivés de nuit après 3 bonnes heures de marche et au moins 500 mètres de dénivelé.

J'ai dormi dans mon sac de couchage et son sursac. A propos, j'ai un drap qui réchauffe de 5°C à peu près le sac de couchage et qui est extrèmement efficace. Tout simplement parce que quand il fait froid, on le réchauffe en 10 secondes car il est léger et ça fait du bien !!!

On voulait se réveiller pour le lever du soleil mais on a l'a loupé. Un français nous a dit que ce n'était pas bien grave car il n'y faisait pas beau. On est monté jusqu'aux fameuses Torres -les tours-.

Ce sont simplement des roches de granites pointues. C'est assez exceptionnel car je crois qu'il n'y a qu'ici que cela existe. Elles se sont formées il y a 12 millions d'années.

Puerto Natales

Pour rappel, une photo des Torres. La photo est prise à 750 mètres d'altitude et les Torres sont à 2800 mètres, à 2 km de là. On dirait pas comme ça.

Après être redescendu en 1 heure, nous sommes allé au second camp, 8 heures de marches pour une douzaine de kilomètres. Nuageux, venteux et pluvieux. la total. j'avais envie de rentrer.

J'ai expliqué à Elena que je pouvais marché pendant 40 km dans le vent, la pluie mais que si c'était juste pour dire j'ai fait un exploit ce n'est pas la peine ! Je suis ici pour voir de beau paysage alors quand tu marches sans rien voir... ce n'est pas terrible.

Le second soir Elena m'a offert une place dans sa tente qui n'était qu'un abri de bivouac pour une personne. L'abri était assez grand pour deux personnes comme moi donc ça va. Le seul soucis c'est qu'avec la condensation il pleuvait quasiment dans l'abri... et oui, il est concu pour 1 personne pas 2.

Bref le matin mon beau duvet Lafuma qui ne pèse que 700 grammes était trempé. Condition de m... et impossible de faire du feu pour sécher tout cela. Ca me barbait d'avoir mes affaires trempées. J'ai tout même pris la route avec Elena. Même topo : pluvieux, venteux, nuageux.

On est arrivé après 2 heures à l'autre camp et on a mangé. Les menus étaient très simples : pates et soupes ! C'était pas forcément bon mais j'avais tellement fin à marcher avec mon sac sur le dos !!!

La pluie s'est calmé alors on a laissé les sacs et on est allé jusqu'au panoramique plus haut à 2h30 de marche. Pluvieux, v... etc.

Puerto Natales

Pour rappel, une photo de ce que l'on pouvait voir là haut. On était au milieu d'une quinzaine de simes. Impressionant ! Avec un beau soleil ça doit être époustouflant !!!

Après être redescendu j'ai dit à Elena qui voulait rentrer le lendemain -vu le temps- que quitte à être là j'irais voir le glacier grey le lendemain.

Le soir je me suis couché sous un abri en dur du parc et je me suis levé vers 7 heures pour aller au refuge de Pehoe. Ici un refuge c'est en fait un hotel très cher, peu confortable où tu mange sur une chaîne.

Il avait plu toute la nuit et le matin c'était pire que tout. Un torrent était 3 fois plus large que la normal et il a fallu que je mette les pieds dans l'eau pour le passer.

Je suis arrivé au refuge où j'ai posé mon sac, j'ai mangé un sandwich pas bon du tout (des chiliens m'ont confirmer que ce n'étiat pas vraiment bon mais que beaucoup de petits restaurants en "cuisinaient") et je suis parti vers 10h45 pour le second point de vu sur le glacier Grey. Conditions météorologique similaires. Sans le sac et sans Elena j'ai mis 3h30 pour faire les 15 km. sur le papier c'était 5 voire 6 heures suivant les cartes !

Bref, j'ai pas trainer mais en même temps quand le temps est tout pourri...

Arrivé au glacier : Waouhhhhh !!! 1. les nuages se sont écartés pour laisser passer le soleil juste à ce moment là. 2. le glacier est simplement magnifique et impressionant !

Puerto Natales

Photo du glacier pour souvenir. Très souvent on entend le bruit sourd un peu comme un bruit de tonnerre lointain qui n'est autre que la glace qui fissure et plonge dans le lac.

Après avoir passé 40 minutes là-haut, et oui, on profite surtout quand il fait soleil, je suis redescendu et arrivé au refuge. J'avais fait plus de 35 km dans la journée. J'ai tout fait sécher, je me suis douché et j'ai dormi !!!

Le lendemain j'ai pris le seul bateau de la journée à midi et j'ai pris un bus pour revenir chez David. J'y avais laissé quelques kilos d'affaires comme mon ordinateur portable, mais pas mon reflex que finalement j'ai peu utilisé pour ne pas lu ifaire trop subir la pluie.

Mon Ixus 860 a bien résisté à des conditions dentesques parfois. J'ai manqué quelques fois de tomber du fait du vent. Parfois le vent ne me permettait même pas d'avancer !!! En france, on aurait mis tout le monde au abri pour moins que ça, ici, c'est juste la Patagonie !

en ce moment

Le bus vient de prendre une piste mal entretenu alors ça devient une petite galère d'écrire.

Il neige à souhait ici en ce moment. J'adore la neige. Le bus roulait tellement vite tout à l'heure que parfois la neige expulsée par ses pneus montait de 2 mètres. Ici, il ne faut pas avoir froid aux yeux !!!

Sur la route de El Calafate

Les bus sont toujours aussi confortables, plus que les avions.

rencontre d'un français sympathique

Sur la route de El Calafate

Je viens de faire la rencontre d'un français très sympa, Hakim (cf photo) qui a pas mal voyagé. Je pense que l'on va aller ronfler dans le même hôtel. Enfin j'espère : je le sens bien.

Chez David

David est quelqu'un de charmant et de très attachant.

Il a achaté sa maison pour 35000 dollar avec un crédit sur 10 ans.

Puerto Natales

Vu sur Puerto Natales

La maison de David a été réalisée il y a 50 ans avec une structure légère en bois, sur laquelle ils ont cloué de la tôle ondulée sur l'extérieur et des plaques fines de bois à l'intérieur. Isolation 0. Inutil de vous dire qu'il ne chauffe pas.

Conclusion il faisait 0°C dehors hier et légèrement plus à l'intérieur. Les températures ici peuvent déscendre à -15°C...

Ici toutes les maisons sont comme ça pratiquement. Les gens ne gagnent pas beaucoup.

C'est marrant parce que l'on vient de passer en Argentine (où il y a El Calafate) et les maisons sont en briques ou parpaings.

nourriture au Chili

Vendredi j'ai fait de la tartiflette avec ce que j'ai trouvé sur place. Eh bien ce n'était pas mauvais du tout.

Puerto Natales

Les chiliens ont été très surpris parce que... ce n'était pas épicé du tout :o)

Plus haut les oignons chiliens qui sont... énormes !!!

Puerto Natales

Ici j'ai mangé riz cuisiné avec des légumes, oeufs dures, et patates dorées au four dans leur peau.

Puerto Natales

La cuisinière de David est une vieille cuisinière au bois transforné pour fonctionner au gaz. J'adore ce genre de cuisinière. J'adore la maison de David.

originalités du terroir

Puerto Natales

des toilettes chiliennes, remarquons par où arrive l'eau !

Puerto Natales

une robinetterie chiliennes, remarquons comment est placé le robinet !

Puerto Natales

Puerto Natales

un paquet de cigarette chilien. ils changent l'image tous les 6 mois...

Passage à la douane

Les argentins ont rigolé parce que sur mon passeport je suis rasé et j'ai les cheveux à ras... Alors que mes cheveux font maintenant 5 cm de long et que ma barbe approche le centimètre.

Je pense qu'au prochains passages de frontière il faudra que je me rase parce que je risque de me faire emmerder par des gens moins bien luné. Par ailleurs ça commence à m'emberlificoter cette barbe :o)

N'hésitez pas à laisser vos commentaires et questions dans la rubrique prévue à cet effet.

site créé et écrit entièrement en code XHTML, CSS, java, javascript et PHP sous notepad++ (license GNU)
tous les navigateurs Internet qui respectent les normes de la W3 y fonctionnent correctement
(seul Internet Explorer n'affichera pas la page correctement (license Microsoft))

mise à jour autant qu'il est nécessaire ;o)

copyright vincent gary 2007-2008 - tous droits réservés