du 8 au 21 mars 2008 - Argentina - Buenos Aires

19 mars 2008 - 21h30 - Buenos Aires - Che Argentina Hostel

Bien...

Mon trip peut recommencer... J'ai enfin recouvré une carte de crédit... Après 1 mois et plus de 15 jours d'attente...

Je suis revenu pour la seconde fois ici pour réccupérer ma carte de credit qui n'était toujours pas arrivée... J'ai donc compris : HSBC n'est pas la plus chère des banques pour faire son tour du monde... mais la banque qui se veut être locale dans le monde est en fait tellement importante qu'elle en oublie d'être rapide à travers toutes ses procédures... ça se voit tellement que ça se voit à 12 000 km... Un petit coucou à ma conseillère : cela ne doit pas être simple tous les jours pour eux.

Quoi qu'il en soit, je cherche une seconde carte... à moindre prix. A part si HSBC me la facture gratuitement, j'irais voir ailleurs.

J'étais à deux doigts d'envoyer un fax à un proche pour qu'il ait l'autorisation de cloturer mon compte et de réccupérer le pognon dessus.

Buenos Aires, le retour du retour

Je ne vais pas vous raconter ma depression ici :o) c'est pas drôle quelqu'un qui boit du Fernet matin, midi et soir parce qu'il ne peux pas continuer son projet ;o).

A propos, le Fernet est un alcool très très amer adoré des argentins qu'ils le mélangent avec du Coca. Beurk ! Ma tante Marie-Thérèse qui adore la Suze en serait certainement ravie de goûter ce breuvage.

Donc pour finir mon propos je vous laisse... 161 photos que je commente à la file et un post fait pour reccueillir vos sentiments... Ca remplacera quasi 2 semaines de disette. Bonne visite et à bientôt à Ushuaia.

Buenos Aires, le retour du retour

Cette première photo est en fait la dernière photo de mon petit Canon Powershot A80 dont j'avais annoncé la mort. Après le trait violet, les photos violettes... les photos artistiques. Cette photo c'est tout simplement moi...

En moins de 50 photos mon appareil s'est éteint pour de bon. La faute revient -je pense- à la vétusté... et oui un capteur ne dure pas une éternité et il a déjà pris 25000 photos en 4 ans dans pas moins de 7 pays différents. Mon réflex Canon 400D c'est 50000 photos, après Canon ne garanti rien. J'en suis déjà à 17000 en 6 mois. Non, je ne rigole pas.

Conclusion : je commence une quête pour dans 1 an et demi ;o) Une grosse quête hein, parce que je vois les limites de mon joujou et je pense déjà à mieux ;o)

Buenos Aires, le retour du retour

Puerto Madero, le quartier neuf de Buenos Aires (moins de 5 ans)

Buenos Aires, le retour du retour

des perruches en liberté. Je ne savais pas qu'elles vivaient en groupe... alors les mettre seules en cage... quelle horreur !

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

un espèce de pivert qui n'a pas la tête de l'emploi mais qui fait exactement comme le pivert... et il tape fort le bougre !

Buenos Aires, le retour du retour

des kiosques dans le parc

Buenos Aires, le retour du retour

immeubles de Puerto Madero

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

un oiseau et des colibris ci-dessous

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

deux photos de fleurs ci-dessus

Buenos Aires, le retour du retour

un oiseau

Buenos Aires, le retour du retour

une allée de ces arbres que j'apprécie trop

Buenos Aires, le retour du retour

le centre aéré

Buenos Aires, le retour du retour

une perruche

Buenos Aires, le retour du retour

immeuble de Puerto Madero

Buenos Aires, le retour du retour

les taximan qui mangent à un kiosque des lomos, hamburgers et autres

Buenos Aires, le retour du retour

un bel arbre

Buenos Aires, le retour du retour

une perruche

Buenos Aires, le retour du retour

photos (1 au dessus, 3 en dessous) du quartier de San Telmo, là où se trouve l'auberge où je dors

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

vie dans San Telmo et deux photos en dessous d'un resto sympa : chez desnivels

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

lequel vous prendra en stop ? :o)

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

immeubles de Puerto Madero

Buenos Aires, le retour du retour

roue cromée d'un bus

Buenos Aires, le retour du retour

immeuble classe de San Telmo

Buenos Aires, le retour du retour

un soirée dans un bar où il y a des groupes folk... la même atmosphère que des bars de Ménilmontant à Paris

Buenos Aires, le retour du retour

un farfelu

Buenos Aires, le retour du retour

San Telmo

Buenos Aires, le retour du retour

aller, on en rêve tous pour voyager

Buenos Aires, le retour du retour

des cartoneros

comme je l'ai expliqué auparavant ce sont des gens qui trient les déchets et les vendent au poids. Il y en a beaucoup ici. Le gouvernement veux les virer pour le tourisme. Le fait est que c'est un vrai travail pour eux... alors quoi, après ?

Buenos Aires, le retour du retour

un petit commerce. 4 photos d'argentins en dessous

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

LA brioche dorée de Buenos Aires. Je n'ai pas fait le test pour vérifier qu'on y trouvait les mêmes soucis d'hygiène qu'en France

Buenos Aires, le retour du retour

petit test... qui es-ce ?

Buenos Aires, le retour du retour

une fête évangélique dans la plus grande avenue de Buenos Aires... 100 000 personnes !

Sandra, je vous ai déjà parlé d'elle. C'est une française qui fait un tour du monde en un an. Je suis allé la cherché à l'aéroport lundi soir.

Par chance elle a accepté de me rapporter un nouvel appareil photo (un compact) car comme vous l'avez compris, le mien est décédé.

On a discuté pas mal sur le net pendant nos préparations respectives et le fait est que l'on va un peu voyager ensemble avant de se détester ou de préférer voyager seul ;o) On a le choix :o)

Enfin, elle ne souhaite pas avoir sa tête sur mon site... :o(

Buenos Aires, le retour du retour

l'obélisque de Buenos Aires

Buenos Aires, le retour du retour

100 000 personnes...

Buenos Aires, le retour du retour

On est allé à La Boca. J'adore ce quartier. (les 2 photos en dessous aussi)

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Le steak que j'ai mangé ce midi là. La photo ne le montre pas mais le steak fait 30 cm de long.

Buenos Aires, le retour du retour

Un robinet dont la poignée a été supprimée. remplacée par une vis. simplement plus efficace.

Buenos Aires, le retour du retour

Mafalda

Buenos Aires, le retour du retour

danseuse de tango, musiciens

Buenos Aires, le retour du retour

San Telmo

Buenos Aires, le retour du retour

San Telmo

Buenos Aires, le retour du retour

j'adore ce lieu. Déjà pris et montré à vos yeux. C'est simplement un terrain de jeux pour les gnômes argentins. la peinture représente juste le fait que les gens sont fiers de leur quartier. c'est beau. j'adore.

Buenos Aires, le retour du retour

sculpture sur bois argentine

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

peintures argentines

Buenos Aires, le retour du retour

sculpture sur bois

Buenos Aires, le retour du retour

panorama sur La Boca

Buenos Aires, le retour du retour

le port devant La Boca

en dessous 13 photos de sculptures argentines

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

deux photos -au dessus et en dessous- de peintures que j'ai apprécié

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

dans un bus

Buenos Aires, le retour du retour

une vieille ford

Buenos Aires, le retour du retour

un ficus... et il y en a des bien plus grands. les mêmes que dans nos appartements français... mais en liberté ça donne ça !

Buenos Aires, le retour du retour

une vitrine que j'ai trouvé sympa

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

le tango

Buenos Aires, le retour du retour

une moto de police

Buenos Aires, le retour du retour

un joli restaurant italien

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

un bar où on a mangé

Buenos Aires, le retour du retour

un type...

en dessous une série de photo de notre nuit à la con avec José, un Chilien. L'histoire en dessous.

Nelson, le réceptionniste de l’hôtel a appelé au secours à 3h30 du matin, car un mec de 20/25 ans voulait piquer du pognon derrière la réception de l'auberge. Je suis arrivé le premier, effrayé, le mec a voulu s'enfuir mais la porte du bas était bloquée.

Il a tout essayé verbalement pour que l'on lui ouvre la porte mais on était déjà 4 dans le hall alors il n'a pas essayé de se battre.

A l'hôtel, il y a un bouton pour appeler les flic qui sont arrivés 5/10 min après.

On a été obligé d'aller déposer chez les flics comme témoins avec José… que ça a foutre moi à 4h du matin. En plus on a signé des conneries... Petites genres qu'on a déposé devant d'autres mecs... mais bon... tant que c'est ça, je suis dans un autre pays, je ne vais pas me rendre le voyage plus compliqué : je ne connais pas encore tous les codes du coin.

On est rentré à 7h20.

Sinon les flics ont été aussi con qu’en France avec le gosse, donc à mon avis, s’il n’y avait pas eu de touristes…

Par ailleurs, malgré mon aide indubitable... les flics n'ont pas voulu m'offir un café pour avoir fait honneur à leur patrie :os J'étais vraiment défait.

11 photos

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

ça c'est ma tête... je sais vous me reconnaissez pas, j'avais pas la force de sourire ce jour là... Sandra qui est partie sans moi parce que pas de carte de crédit, l'histoire avec les flics, ma carte de crédit toujours pas arrivée, mon PC dont les touches commencent à ne plus fonctionner et dont je dois reconfigurer le registre de Windaube... c'était de trop...

Buenos Aires, le retour du retour

l'intérieur d'un bel immeuble dans San Telmo

en dessous 24 photos du musée anthropologique auquel j'ai enfin pu accéder

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Pablo un mec bien qui s'occupe de 16h à minuit de l'hotel. Il ressemble à un paysan, il se donne un accent de gueux... mais il est vraiment sympa et pas si cul-terreux que ça ;o).

En dessous des photos de Sandra... Buenos Aires d'un autre oeil, simplement. Je ne pense pas avoir à faire de commentaires, si vous avez suivi, vous décrypterez les photos :o).

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

Buenos Aires, le retour du retour

à l'auberge de jeunesse

C'était pas prévu mais il est 2h40 du matin et j'ai envie de vous en parler

Le fait est que je pensais que les gens réagiraient à mon site à travers la rubrique "Commentaires". J'ai des compliments sauf pour l'orthographe ;o).

Assurément je vous remercie des compliments mais même s'ils m'encouragent ils ne me motivent pas à continuer puisque le site n'était pas fait pour ça.

Evidemment vous ne pouvez pas écrire de messages en dessous de chaque post et j'ai monté le site comme ça car c'était plus efficace pour que vous ayez des nouvelles et des photos facilement et "rapidement".

Toutefois je suis vraiment déçu car je souhaitais à travers ce site partager mon expérience et un partage induit naturellement un répondant. Je ne l'ai pas et j'ai l'impression d'écrire dans le vide même je suis sûr que beaucoup me suivent.

Très peu de questions... moins de 5 en un mois et demi et 9000 km de parcourus, des messages sympathiques (j'en suis heureux car c'est pas tout à fait drôle tous les jours même si les souvenirs restent très très positifs) mais pas d'échanges. Je suis simplement deçu et je n'ai pas vraiment envie de continuer dans ces conditions.

Le fait est que j'ai le temps de penser a moi, à vous. Vous, vous m'avez loin des yeux dans votre vie parisienne, française, où tout est différent depuis longtemps. Il faut être bon au travail, responsable à la maison, assumer ses responsabilités (désolé pour la répétition j'avais pas d'autres mots) à l'exterieur notamment pour ceux de l'association où j'etais actif... Je ne vous en veux pas. On ne vit pas la même chose en ce moment, alors c'est normal que cela se passe ainsi.

Mais ça m'emmerde, je n'ai pas d'autres termes : mes émotions, personnes les changera.

Je suis curieux des réactions des gens, je suis intéressé par le débat... bref... peut-être pas vous, tout simplement...

Alors je pense que j'arrêterai ce site et que je me mettrais sur un blog classique comme tout le monde en disant "trop cool je suis à Ushuaïa, au bout du monde !" Allez sur les blogs de "Top-départ" en cliquant ici vous verrez ce que ça donne... et encore ils sont plutôt intéressants ces blogs, imaginez les autres !.

Inintéressant au possible de dire qu'il fait beau à Ushuaïa, je sais, mais bon, vous saurez que je suis pas mort et je ne vais pas faire comme je faisais en France et continuer à évoluer dans un truc qui me saoule, qu'il prenne du temps ou pas.

C'est aussi pour cela que vous voyez ce site ce déliter de jour en jour, que j'ai moins d'énergie pour tout vous raconter.

Ce post passera peut-être inaperçu... mais je n'espère pas... alors n'hésitez pas à m'expliquer où je me trompe et s'il est possible de changer les choses. Tout le monde n'en serait que plus ravi.

Faites le dans la rubrique "Commentaires" même à barbe couverte, tout le monde pourra réagir à vos retours, aux miens.

Je n'ai peut être simplement pas exprimé cet envie d'échange dès le départ.

Le but de ce post n'est pas de dire tout le mal que je pense de vous ;o), mais de faire en sorte que l'on y trouve tous notre compte à ce tour du monde, à l'évolution de ce site Internet.

Buenos Aires, le retour du retour

j'ai recouvré une carte de crédit !!! = le voyage reprend !!!

on se retrouve à Ushuaïa... On ira tous au bout du monde :o))))).

site créé et écrit entièrement en code XHTML, CSS, java, javascript et PHP sous notepad++ (license GNU)
tous les navigateurs Internet qui respectent les normes de la W3 y fonctionnent correctement
(seul Internet Explorer n'affichera pas la page correctement (license Microsoft))

mise à jour autant qu'il est nécessaire ;o)

copyright vincent gary 2007-2008 - tous droits réservés